Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Définition et typologie de handicap

Publié le : 17/07/2019 20:06:36
Catégories : Santé, bien être, et la Silver économie

Définition des cinq typologies de handicap

HandiLife : typologie de handicap

Le handicap physique ou déficiences motrices, est une atteinte partielle ou totale de la mobilité des membres.

Certaines, d'origine cérébrale peuvent provoquer des difficultés pour s'exprimer, sans que les capacités intellectuelles soient altérées. (Exemples : poliomyélite, amputation, infirmité motrice cérébrale).

Les maladies invalidantes


Les pathologies respiratoires, digestives, infectieuses, parasitaires peuvent entraîner des déficiences ou contraintes plus ou moins importantes, qui peuvent être temporaires ou permanentes ou évolutives. (Exemples : cancer, diabète, allergies, hémophilie, sclérose en plaques).

Les déficiences sensorielles (déficience visuelle et déficience auditive)


La déficience visuelle concerne les personnes aveugles, et pour la plupart des personnes malvoyantes avec des incapacités diverses, parfois invisibles ( perte de la vision de loin, sensibilité à la lumière, altération de la vision des couleurs,...).


Certaines personnes sont confrontées à des difficultés de repérage dans l'espace.


La déficience auditive distingue les personnes sourdes des personnes malentendantes. Ce handicap peut parfois s'accompagner de difficulté à parler.

La déficience intellectuelle ou le handicap mental induit des difficultés à comprendre et une limitation dans la rapidité des fonctions mentales sur le plan de la compréhension, des connaissances et de la cognition (Exemple : trisomie 21, autisme,..).

Les déficiences physiques recouvrent des psychopathologies variées (psychose, névrose, bipolarité, schizophrénie..).

Les personnes concernées souffrent d'un état de malaise qui peut se traduire, à certains moments, par des comportements déroutants pour les autres car éloignées des conduites convenues.

Être autonome et indépendant avec un logement adapté

Redonner autonomie et indépendance par l'accessibilité au logement individuel et collectif.


La situation de mobilité réduite implique des aménagements intérieurs et extérieurs afin réduire l'impact de la perte d'autonomie dans la vie pratique et quotidienne.

Ces adaptations peuvent concerner dans un logement individuel ou collectif :

  • une cuisine aménagée;
  • une douche à l'italienne;
  • une robinetterie adaptée;
  • WC normes handicapées, un rehausseur, une barre de maintien;
  • services de domotique et de télésurveillance santé et de l'habitat;
  • élévateur ou ascenseur PMR;
  • une barre de seuil, une rampe porte fenêtre;
  • une rampe d'accès et place de parking réservée handicap;
  • une plage de piscine accessible PMR;

Je vous recommande la visite de portail Handicap Immobilier dédié au logement aux normes handicapées sur France entière dont Paris, Corse et DOM. 

Annonces immobilières de location (gîtes, location saisonnière, hostel), de vente ou de recherche d'un logement adapté ou adaptable pour PMR.

Informations : http://www.handicap-immobilier.com

et pour mettre directement en ligne votre annonce immobilière pour la vente - location - recherche d'un logement adapté ou adaptable pour une PMR cliquez ici

Vidéo de présentation du site Internet  Handicap Immobilier

Partager ce contenu