Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

L'accès à la culture pour tous avec l'audiodescription ou l'audiovision

Publié le : 18/07/2019 11:28:49
Catégories : Culture et handicap

L'audiodescription est un procédé technique apparu dans les années 1970, tout d'abord aux États-Unis, puis s'est répandu dans le monde. Elle vise à rendre accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes des spectacles (dans des salles de cinémas, des théâtres), des expositions, des films (sur des chaînes de télévision notamment numériques), sur des vidéos (DVD, Blue-Ray Disc, HD DVD) et des livres, grâce à un texte en voix off qui décrit les éléments visuels de l'oeuvre (les scènes et les actions). 

Cette audiodescription est diffusée avec des casque sans fil, et souvent il s'agit d'un tandem d'autodescripteurs (un homme, une femme généralement). 

L'audiodescription est une pratique courante au Royaume-Uni (près de 8 % des programmes sont décrits), en Allemagne, au Canada et aux États-Unis, d'ailleurs le premier film présenté en audiodescription aux Etats-Unis fût "Tucker" de Francis Ford Coppola. 

En France, la première audiodescription a eu lieu au Festival de Cannes en 1989, avec la projections d'extraits de deux films : "Les Diaboliques" du réalisateur Henri-Georges Clouzot, et "Les enfants du paradis" de Marcel Carné. Suivront la même année les premiers films audiodécrits "Indiana Jones" et "La Dernière Croisade" de Steven Spielberg.

Il existe une vingtaine d'audiodescripteurs reconnus en France, l'Association Valentin Haüy (AVH) est le principal producteur d'audiodescriptions avec un catalogue de plus de 300 films. 

En 1990, Le Théâtre national de Chaillot donnait une première pièce audiodécrite : "Le songe d'une nuit d'été" de Shakespeare et mis en scène par Jérôme Savary. 

La chaîne de télévision M6 a diffusé un premier programme en audiodescription en 2010 intitulé "Le secret", un épisode de la série Victoire Bonnot.

Partager ce contenu