Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

L'accessibilité pour tous ?

Publié le : 18/07/2019 14:15:03
Catégories : Accès au logement pour les PMR , Accueil du blogue HandiKa , Droits et emploi des PMR

L'inclusion des personnes à mobilité réduite passe par un libre accès des lieux de vie sociale à tous, avec la prise en compte complète de leur handicap : moteur, mental, sensoriel, auditif.

  • les lieux publics : un parc et un jardin public, la piscine, à la plage et à la mer, une bibliothèque municipale, une salle polyvalente, la mairie, la préfecture, le Centre Communal d'Action Sociale (C.C.A.S.),....
  • des lieux d'enseignements : une crèche, une garderie, une école, un collège, un lycée, une université, un centre d'apprentissage, un centre de formation professionnelle.
  • des lieux culturels : un musée, une galerie d'art, un théâtre, un opéra, une association sportive ou caritative, une association culturelle, une association religieuse, un monument historique.
  • des lieux de divertissement : les cinémas, les discothèques, les salles de concerts, une salle de spectacle, une salle de danse, un stade, un parc de jeux, un parc de loisirs, les restaurants, les brasseries, une salle de sport, un parc zoologique ou un jardin botanique.
  • des lieux d'hébergement : un hostel, un hôtel, un gîte, une maison d'hôte, de l'hôtellerie de plein air : camping, etc...
  • les commerces de proximité : une supérette, une boucherie, une boulangerie-pâtisserie, un coiffeur, la poste, une banque.
  • les transports : le bus, le tramway, le RER, la gare, un bateau, un taxi, et plus largement les transports en commun, etc...
  • lieux d'accès aux soins et aux professionnels de santé : les pharmaciens, les laboratoires d'analyses, les cabinets médicaux (les ostéopathes, les chiropracteurs, les kinésithérapeutes, les ergothérapeutes, les ergonomes, les diététiciens,  les dentistes, les cabinets de radiologie, les médecins généralistes, les audioprothésistes, les ORL, les orthophonistes, les orthoptistes, les ophtalmologue, les podologues, les dermatologues, les cardiologues, les gynécologues, les psychomotriciens, les psychothérapeutes, les psychologues, les psychiatres, les psychanalystes, les gériatres, les gérontologues, les neurologues, ...), à l'hôpital, à une clinique, à un centre médico-psychologique (CMP).
Tous ces lieux ne sont pas accessibles pour les personnes à mobilité, ce qui conduit à une exclusion partielle ou totale et à une rupture de l'égalité entre citoyens, ce qui n'est pas acceptable, aussi pour favoriser la mise en place de solutions pour rendre accessible ces lieux.

Un diagnostic d'accessibilité doit être réalisé par les établissement recevant du public (ERP) pour définir les modifications et aménagements à entreprendre pour être en conformité par rapport à la loi handicap au 1/01/2015.

Partager ce contenu