Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

L'Imagerie par Résonance Magnétique - IRM

Publié le : 29/10/2020 09:21:12
Catégories : Accueil du blogue HandiKa , Santé, bien être, et la Silver économie

L'Imagerie par Résonance Magnétique - IRM est une technique d'imagerie médicale qui produit des images en coupe des organes et des structures de l'organisme. Elle repose sur l'utilisation d'électro-aimants qui génèrent des salves de champs magnétiques.

Ces salves stimulent les atomes d'hydrogène des tissus, ce qui émet des signaux qui sont enregistrés et analysés par un ordinateur pour créer une image.

Le champ d'application de l'IRM est large, il s'agit d'un examen particulièrement utilisé dans l'exploration des pathologies cérébrales, rachidiennes, osseuses, articulaires, digestives, gynécologiques, vasculaires et cardiaques. L'IRM permet d'obtenir des vues en deux ou trois dimensions de l'intérieur du corps.

L'IRM donne des informations sur des lésions qui ne sont pas visibles sur les radiographies, l'échographie, le scanner ou tomodensitométrie (TDM). L'examen est indolore et dure généralement de 15 à 30 minutes.

Elle recherche

  • au niveau du cerveau : des lésions infectieuses ou inflammatoires, des anomalies des vaisseaux, ainsi que des tumeurs;

  • au niveau de la colonne vertébrale : des hernies discales;

  • au niveau des articulations : des lésions ligamentaires ou méniscales.

La salle d'IRM est composée de :

  • une machine qui est constituée d'un tunnel formé d'un aimant à l'intérieur duquel le lit d'examen va entrer ainsi que d'antennes adaptées à la région à explorer.

  • un pupitre de commande derrière lequel se trouve le personnel médical.

L'IRM est contre-indiquée si vous êtes porteur d'un matériel métallique quelque qu'il soit à l'intérieur du corps : pacemaker (stimulateurs cardiaques), défibrillateurs cardiaques implantables (appareils délivrant un choc électrique en cas de troubles cardiaques), prothèses, patchs transdermiques, cathéters (tubes introduits dans un vaisseau ou un organe), pompes implantables, valves cardiaques, implants pour traiter une surdité, neurostimulateurs, chips chirurgicaux dans le cerveau, éclats métallique dans les yeux (suite à un accident), etc...

En effet, la force magnétique dégagée durant une IRM est si puissante qu'elle peut endommager ou déplacer ces dispositifs métalliques,

Partager ce contenu