Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

La dermopigmentation médicale ou le tatouage médical

Publié le : 24/07/2019 10:06:12
Catégories : Accueil du blogue HandiKa , Santé, bien être, et la Silver économie

La dermopigmentation médicale consiste à redonner la couleur d'origine par tatouage à une zone de peau pathologique pour corriger une achromie ou masquer une cicatrice. Le tatouage médical consiste à implanter des pigments stériles, minéraux et organiques, dans le derme à l'aide d'une aiguille le dermographe. Ce tatouage médical durera de 3 à 5 ans.

Cette technique réparatrice et corrective peut permettre de corriger une altération tissulaire ou reconstruire une aréole mammaire. La restructuration chromatique permet par exemple de redessiner l'aréole mammaire après le traitement d'un cancer du sein ou d'actes chirurgicaux pratiqués sur cette zone.

La dermopigmentation a aussi d'autres indications pour les personnes atteintes de cicatrices, de brûlures, de vitiligo stabilisé ou de traitements chimiothérapique. Elle corrige ainsi toute achromie cutanée et alopécie qu'elle soit médicale, chirurgicale ou séquelle de traumatisme. Le tatouage ophtalmique est aussi possible, on parle alors de kérato-pigmentation.

Cette technique est non réglementée, elle peut être utilisée par des médecins, des infirmières formées, des esthéticiennes ou des tatoueurs. Quant aux pigments et au matériel différents des tatoueurs dits "artistiques", ils sont soumis au même décret du 3 mars 2008, qui définit "les règles de fabrication, de conditionnement et d'importation des produits de tatouage" et proscrit l'usage de certains composants jugés dangereux.

Cet acte peut être pris en charge par l'Assurance Maladie sous certaines conditions comme pour une ALD (Affection de Longue Durée);

Par exemple le cancer du sein est considéré comme une ALD, le tatouage médical pourra être remboursé dans ce cas. Certains chirurgiens pratiquent des dépassements d'honoraires qui peuvent être pris en charge par une mutuelle.

Toutes les peaux ne peuvent être tatouées, comme sur une aréole très cicatricielle, abîmée ou mince. Dans ces cas, il reste la solution d'un tatouage artistique.

Partager ce contenu