Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

La phytothérapie

Publié le : 16/09/2021 10:06:24
Catégories : Accueil du blogue HandiKa , Santé, bien être, et la Silver économie

La connaissance et l'utilisation des propriétés thérapeutiques des plantes est nommée la phytothérapie. Les praticiens de l'herboristerie ou de la phytothérapie sont appelés herboristes ou phytothérapeutes. L'étymologie de phytothérapie a pour origine le grec ancien phytos, « plantes » et therapeuo « soigner ».

 

La phytothérapie est une médecine douce ou alternative très ancienne, pratiquée par exemple dans la médecine traditionnelle chinoise, et l'Ayurveda, elle consiste à utiliser des plantes sous différentes formes :

 

  • Tisanes (la plante est séchée de façon à conserver les principes actifs dont particulièrement ceux qui sont hydrosolubles) ;

  • Infusions ;

  • Décoctions ;

  • Cataplasmes ;

  • Capsules (gélules) ou des tablettes (comprimés) ;

  • Extraits à chaud ou à froid de la plante ou d'une partie définie : racines, tiges, feuilles, fleurs, graines, écorce.

Une plante peut être qualifiée de médicinale lorsqu'elle contient, au niveau de ses organes, un ou plusieurs principes actifs utilisables à des fins thérapeutiques. Les principes actifs sont des substances chimiques se trouvant dans la plante médicinale agissant de façon isolée ou en association pour une action thérapeutique. Une plante médicinale peut contenir des centaines, voire des milliers de principes actifs différents.

 

La pharmacopée française compte 333 plantes médicinales, et dans le monde on estime qu'il y a environ 35 000 espèces de plantes médicinales. Par exemple le thym est un puissant antiseptique, le millepertuis est un antidépresseur en cas de dépression légère à modérée.

 

Les plantes médicinales contiennent des principes actifs qui possèdent une action biologique directe sur l'organisme. La phytothérapie a des indications très variées, elle peut être indiquée pour les douleurs articulaires, les troubles de l'humeur, le transit, le système immunitaire, la circulation sanguine, la concentration ou la mémoire.

 

Certaines des propriétés des plantes sont également utilisées par l'allopathie (médecine conventionnelle), ou médecine occidentale, pour la confection de médicaments contrôlés, comme par exemple pour l'aspirine dont certains principes actifs ont été isolés de plantes comme le saule, ou la reine des prés, tout comme la digitaline extraite de la digitale.

 

La grande biodiversité de certaines régions (Amazonie, Madagascar) permet la découverte de nouvelles molécules avec de précieuses propriétés comme parfois un potentiel anti-tumoral.

 

Le renouveau des médecines naturelles orientent de plus en plus de patients vers la phytothérapie.

Partager ce contenu