Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

La prévention de l'hépatite B

Publié le : 12/12/2019 15:44:11
Catégories : Accueil du blogue HandiKa , Santé, bien être, et la Silver économie

L'hépatite B est une infection virale qui s'attaque au foie. Les symptômes de l'hépatite B peuvent passer inaperçus. L'hépatite B aiguë est diagnostiquée grâce à une sérologie. La maladie évolue vers la guérison (90% des cas) ou au contraire vers une forme d'hépatite chronique (persistance du virus dans l'organisme plus de 6 mois).

L'hépatite est une maladie du foie qui est due à un virus de la famille des Hépadnavirus. En France il y aurait 280 000 cas de forme chronique de l'infection.

Le virus se transmet principalement par voie sexuelle ou sanguine. En effet, les seules sécrétions ou liquides corporels qui permettent la transmission du virus sont le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, la salive et les liquides issus d'une plaie. Le virus peut survivre en dehors du corps pendant au moins 7 jours et il est très contagieux.

Les précautions à prendre pour éviter la transmission sont une utilisation systématique de préservatifs pendant les rapports sexuels et d'éviter l'échange de seringues usagées. Dans l'entourage du malade, il faut éviter l'échange de matériels en contact avec le sang (les brosses à dents, les rasoirs, les ciseaux à ongles, le matériel d'épilation, etc...).

L'infection par le virus de l'hépatite B débute lors d'une période d'incubation silencieuse d'environ 2 mois mais pouvant durer jusqu'à 6 mois. La phase aiguë est asymptomatique dans 90 % des cas. Pour les autres les signes qui apparaissent peuvent être

  • une anorexie ;

  • une douleur au foie ;

  • une fatigue extrême ;

  • des nausées, des vomissements ;

  • un ictère (une jaunisse) de la peau et des yeux ;

  • une coloration foncée des urines ;

La vaccination est la principale mesure de prévention de l'hépatite B. Elle est d'ailleurs obligatoire pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018. Il existe une obligation vaccinale contre l'hépatite B pour les professionnels de santé des établissements de soins ou de prévention exposés au sang et aux liquides biologiques et le personnel exposé des services d'incendie et de secours.

Le dépistage des infections par le VHB cible les populations les plus exposées. Le dépistage de l'hépatite B se fait au moyen d'une prise de sang sur prescription médicale. Il repose sur l'analyse de la sérologie virale qui permet de déterminer si la personne a été en contact ou non avec le virus de l'hépatite B (VHB) et dans l'affirmative si elle est guérie et immunisée ou au contraire encore porteuse du virus. Le dépistage n'est fiable que 3 mois après la dernière prise de risque.

Le dépistage peut se faire gratuitement dans certaines structures, telles que :

  • dans un Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des virus de l'immunodéficience humaines (VIH), des hépatites et des infections sexuellement transmissibles - CeGIDD ;

  • dans un Centre de planification et d'éducation familiale – CPEF ;

  • à la Protection Maternelle et Infantile – PMI ;

Partager ce contenu