Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Le jardin thérapeutique ou le jardin de vie

Publié le : 17/09/2021 08:49:32
Catégories : Accueil du blogue HandiKa , Santé, bien être, et la Silver économie

Le jardin thérapeutique est un jardin qui dans sa globalité, son ambiance et sa configuration aide à guérir ou simplement à stimuler. Il stimule à la fois les sens, l'intérêt, la mémoire et les jambes pour améliorer le mieux-être des patients. L'idée du jardin thérapeutique repose sur le principe que tout végétal a un effet relaxant.

 

Le jardin thérapeutique accueille des personnes âgées, des patients en rééducation et des personnes fragiles, atteintes de troubles psychologiques, d'autisme ou de maladies telle qu'Alzheimer. Il s'implante alors dans les structures liées à la santé : hôpitaux, structures psychiatriques, maisons de retraite, centre de remise en forme, centre addictologie.

 

Il est aussi conçu et conduit pour poursuivre des objectifs spécifiques en termes de prévention, d'amélioration ou de maintien de la santé ou de certains de ses déterminants (bien être, capacités physiques, sociales, psychiques, qualité de vie) de ses usagers.

 

Le jardin doit être adapté à la pathologie de ses usagers, aussi il existe plusieurs types de jardin thérapeutique :

 

  • Le jardin de rééducation, pour stimuler les fonctions motrices et le déplacement

  • Le jardin occupationnel, pour mener une activité physique ;

  • Le jardin intergénérationnel ;

  • Le jardin de méditation ;

  • Le jardin atelier ;

  • Le jardin de mémoire ;

     

Le personnel soignant intervient aussi avec des thérapies originales pour apaiser, voire soigner

 

  • L'hortithérapie, qui se sert du jardinage pour aider les personnes âgées à retrouver de l'autonomie ou à stimuler leur mémoire ;

  • La stimulation des sens notamment la mémoire de patients d'Alzheimer par exemple ;

  • La stimulation des jambes au travers de parcours de santé ou de cheminements.

     

Le jardin thérapeutique amplifie certaines vertus du jardin classique en intégrant :

 

  • Des plantes qui permettent de stimuler les sens : l'odorat, le goût, le toucher, la vue et l'ouïe ;

  • Un parcours de santé ou de motricité, des boucles de promenade ;

  • Des bacs d'hortithérapie ;

  • La sécurité des patients, il faudra par exemple veiller à l'absence de plantes toxiques, fortement allergisantes ou piquantes.

Partager ce contenu