Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Les bienfaits du bain de forêt pour notre santé

Publié le : 17/06/2021 15:03:57
Catégories : Accueil du blogue HandiKa , Santé, bien être, et la Silver économie

Le bain de forêt ou sylvothérapie, aussi appelée shinrin-yoku au Japon est un temps calme qu'on s'offre en immersion dans une forêt pour se détendre ou se ressourcer. Un bain de forêt dure de 1 à 2 heures.

 

Cette pratique active quatre sens

 

    • L'ouïe : le sifflement du vent, le chant des oiseaux ;

    • L'odorat : le parfum du bois, la fraîcheur de l'air ;

    • La vue : toutes les nuances de couleur notamment le vert;
    • Le toucher : les arbres, la mousse, les feuilles.

La pratique du bain de forêt est en plein essor en Occident, car elle procure de multiples bienfaits tant sur le plan physique que mental.

 

En effet, diverses études scientifiques ont mis en évidence les effets positifs de bains de forêts, dont les principaux sont :

 

    • Le renforcement du système immunitaire ;

    • La réduction du stress ;

    • L'amélioration de l'humeur ;

    • Des effets régénérateurs.

De nombreuses études ont montré qu'un environnement naturel favorise les émotions positives et réduit les effets nocifs d'un stress chronique ou intense. Les thérapies par bain de forêt sont surtout développées dans les pays asiatiques, comme le Japon, la Corée du Sud, et la Chine.

 

Ainsi, les bains de forêts ont été reconnus comme une mesure préventive par le ministère de la Santé japonais dès les années 1980. Il existe d'ailleurs une soixantaine de centres de sylvothérapie au Japon.

 

Les effets du bain de forêt seraient dues selon des études à

 

  • La présence de phytoncides et terpènes (molécules volatiles émises par les arbres pour communiquer entre eux et se protéger) permettent de diminuer notre taux de cortisol, de ralentir la fréquence cardiaque et de renforcer notre système immunitaire ;

  • Un air pur et enrichi en oxygène ;

  • La présence d'ions négatifs ;

  • Une large gamme de vert : notre cerveau serait plus facilement apaisé dans un environnement aux nombreuses nuances de vert ;

  • Le cadre sonore : l'environnement forestier est souvent préservé des bruits humains et urbains.

Partager ce contenu