Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Les méthodes thérapeutiques pour les PMR

  • La rigologie ou rirothérapie, yoga du rire ou gélothérapie :

Il s'agit d'une pratique thérapeutique basée sur les effets physiologiques et psychiques du rire sur la santé (sécrétion d'endorphines, l'hormone du bonheur, évacuation du stress : baisse des tensions physiques et émotionnelles pour laisser place à un bien-être profond).

" Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament. " Proverbe chinois.

  • L'art-thérapie :


L'art-thérapie est un outil psycho-thérapeutique qui consiste à un accompagnement thérapeutique de personnes, généralement en difficulté, à travers la pratique de création d’œuvres artistiques (peinture, pâte à modeler, collage, danse, théâtre, marionnettes, clown, jonglage ou jonglerie, écriture, vidéo, dessin, photographie, musique, arts plastiques, argile).

  • La musicothérapie :

La musicothérapie a pour objectif  d'aider ou d'accompagner les malades au cours d'un traitement. 

Utilisés comme médiateurs, la musique, la danse, ou le théâtre, les arts plastiques se situent en complément de soins.


La musique favorise le développement sensoriel, régénère les émotions et joue un rôle dans la resocialisation du malade. 


  • La luminothérapie :

La luminothérapie est un usage thérapeutique basé sur les effets de la lumière naturelle car elle stimulerait le système immunitaire et la lutte contre les infections. 

Elle aurait aussi des effets sur la dépression saisonnière hivernale et les troubles du sommeil comme la fatigue chronique. 

Elle peut aussi être préconisée dans les soins de la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques (SEP), la boulimie et l'anorexie.

  • La calinôthérapie : - la thérapie par les câlins - vise à donner du réconfort et un sentiment de sécurité par un toucher psychoaffectif (par des gestes doux et lents). Il régule le système nerveux et immunitaire de l'organisme avec la génération de dopamine et d'ocytocine.

  • L'hortithérapie ou "le jardin thérapeutique" :

Il s'agit d'une thérapie qui s'intéresse à l'action du jardinage sur le corps, l'intellectuel, le psychisme et le mental. Cette approche s'est développée d'abord au Canada, et aux États-Unis, puis s'est répandue au Japon et au Royaume-Uni, elle est encore trop méconnue en France.

La CHTA (Canadian Horticultural Therapy Association ou Association d'Hortithérapie Canadienne) définie l'hortithérapie comme :

"L'utilisation des plantes, par un professionnel formé, comme moyen d'atteindre des objectifs cliniques préétablis."

L'hortithérapie peut aussi bien s'appliquer à des personnes bien portantes que pour des personnes malades, pour des enfants, pour des personnes âgées.

Pour qu'un jardin soit un bon outil thérapeutique, il doit être adapté à sa population.

En utilisant les cinq sens et en rendant les patients acteurs, ces derniers vont s'investir et vont stimuler leur mémoire avec plaisir et de façon inconsciente.

  • L'ouïe pourra être stimulées par l'eau qui ruisselle, le bruissement du vent sur les végétaux;
  • Le toucher, par la texture des végétaux, des copeaux de bois, des lattes en bois;
  • Le goût par l'introduction de plantes comestibles et des fruits récoltés;
  • L'odorat, par l'odeur des plantes, l'odeur de la terre humide;
  • La vue par les couleurs des plantes, la verticalité des végétaux;

  • La zoothérapie ou la médiation animale :

La zoothérapie est une thérapie qui utilise la proximité d'un animal, auprès d'une personne souffrant de troubles physiques ou mentaux, sociaux pour réduire le stress ou les conséquences d'un traitement médical ou des problèmes post-opératoires.

Si c'est des soins avec un dauphin on parle alors de le delphinothérapie ou avec un cheval on parle de l'équithérapie.

  • La réflexologie - un soin alternatif :


Cette méthode de massage repose sur le postulat que chaque organe ou fonction physiologique correspondrait un point sur les pieds, les mains ou les oreilles, le massage permettrait ainsi de dissiper les tensions du corps.

  • D'autres méthodes de soins alternatifs : existent comme le magnétisme, le reiki (soin énergétique d'origine Japonaise), le qi gong, le shiatsu, le tai-chi,   l'acupuncture, l'acupression, l'auriculothérapie, l'hypnothérapie, la psychogénéalogie, l'étiothérapie, la phytothérapie, l'oligothérapie, l'aromathérapie, l'herboristerie, la médecine ayurvédique, l'urinothérapie ou l'amaroli, l'ostéopathie, la chiropratique,  l'homéopathie,  l'hypnose, la naturopathie, la médecine anthroposophique, la sylvothérapie (bain de forêt au Japon),  la balnéothérapie, la thalassothérapie, la massothérapie, la thérapie par le son, la lithothérapie, la chromothérapie, l'oxygénothérapie hyperbare, etc...